Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 14:58

 

TRIO-LALISSE-SOLER-CHABASSE---Raphael-IMBERT.jpgEnregistré au Centre Culturel René Char à Digne (04)

Label Durance / Orkhêstra

www.atelier-de-musiques-improvisées.com

www.studio-esc.com

Les notes de pochette de Jean Buzelin sont précieuses pour présenter la musique de ce trio, qui a enregistré au centre René Char à Digne ; ce n’est donc pas nécessairement un hommage au poète né dans le Vaucluse, plus au sud à l’Isle sur Sorgues. Aimait- il le jazz, cet être fier, farouche, résistant, libre enfin ? Il nous plaît de le croire.

Ecoutons à présent la musique,  qui commence avec ce standard  de  Carmichael « Skylark » qui rend avec finesse tout son sens à la mélodie . Suivent ensuite les propres compositions de Sébastien Lalisse au piano, Alain Soler à la batterie et d’Olivier Chabasse  à la contrebasse. Triangle équilatéral donc équilibré, où chacun écoute, répond, respecte la parité de l’échange. Survient enfin une belle improvisation commune avec la participation de Raphael Imbert au sax et clarinette basse, délicat et vibrant  hommage à René Char, en effleurant quelques notes de « All the things you are », gouttes d’un parfum léger et nostalgique. « Brother can you spare a dime ? » est enfin une chanson du répertoire qui date de 1931, reprise dans la plus belle tradition, « vieux style modernisé à la Roland Kirk » écrit encore Buzelin, « à la Bechet » aussi, pourrait-on rajouter. C’est de la musique tout simplement et de la bonne.  Ça swingue, le pianiste nous joue le répertoire des formes d’un style à l’autre, sans avoir l’air de trop y toucher. Du grand art et surtout du jazz qui quatre vingt ans après, nous touche en cette  autre période de crise, de dépression. On est dans la nostalgie, à savoir au cœur de l’émotion, du sentiment et de ce qui nous constitue. Essentiel donc.

Sophie Chambon

 

Partager cet article

Published by Sophie Chambon - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires