Toutes les parutions

old_kro.jpg

Dernières parutions

 

Thomas-Savy-Bleu-300x300

THOMAS SAVY

joshuaredman trios cover

JOSHUA REDMAN 

ColePorter

COLE PORTER : Greatest Songs

Alto Sax Legends Cristal Records 250X250

Alto Sax legends

abirached

Paul Abirached & Alain Jean-Marie

Bossa-Nova-l-ame-boheme-du-Bresil cdc big

Eternelle Bossa Nova

luck dog

Lucky Dog

initiative-h-album-300x300

DEUX EX MACHINA

elephant-walk-web

LAURENT MARODE

marialy

MARIALY PACHECO 

soro

SCHWAB SORO

antoine-berjeaut-wasteland

ANTOINE BERJEAUT

jazz-for-dogs

Jean Michel Bernard : " Jazz for Dogs"

brian blade landmarks

BRIAN BLADE & THE FELLOWSHIP BAND

PaulBley

Paul Bley 

enrico pieranunzi marc johnson joey baron play morricone

Enrico Pieranunzi :

« Plays Morricone 1 et 2 »

kartet

KARTET :

"Grand Laps"

robin

  Laurent Robin :

« Movie’zz »

the bad plus the rite of spring 1

  Bad Plus : « The rite of Spring »

ambroseakinmusireimaginedsavior

   Ambrose Akinmusire

  " The imagined savior is far easier to paint"

VisuelAlbum medium

   Alfredo Rodriguez The Invasion Parade

algebre cd

   François Cotinaud : "Algèbre"

Joachim Kuehn Trio Voodoo Sense c Act Music Jazz A 4baa9b0c

 

moscow

  JOACHIM KÜHN

twenty

  André CECCARELLI/Jean-Michel PILC/ Thomas BRAMERIE : " Twenty"

omeravital 

  OMER AVITAL

« New Song »   

 mehliana-taming-the-dragon-450  BRAD MEHLDAU ET MARK GIULIANA   

  sophie-alour-shaker SOPHIE ALOUR : "SHAKER"    

  acapumco Julien DESPREZ :

" ACAPULCO"
   

  wollny MICHAEL WOLLNY TRIO
   

folmer.nicolasspherelive w NICOLAS FOLMER : « Sphere »
   

l amicale des sphinx 

RENZA BÔ : " L'amicale des Sphinx"
   

  geraud-portal.jpg
    GERAUD PORTAL 

Attention choc DNJ !

  paul lay
     Paul Lay 

  dominique-pifarely-time-geography
    Dominique Pifarély 

  JSB JRH
   JACQUES SCHWARZ-BART 

  arild
  ARILD ANDERSEN : « Mira »

  novrasli cover
  SASHIN NOVRASLI 

  ete
 

ETE trio Emler Tchamitchian Echampard : " Sad and Beautiful"

  thomas-de-pourquery-supersonic-play-sun-ra  

THOMAS DE POURQUERY SUPERSONIC

  journal intime

JOURNAL INTIME

  jeff ballard trio 

JEFF BALLARD

  carrothers.bill sundaymorning w  Bill Carrothers :

" SUNDAY MORNING"

  jass JASS

  gaubert-ceccarelli-top lignesud w

Ligne Sud trio

  iyer ladd

VIJAY IYER & MIKE LADD : "Holding It Down"

Darche.Alban My.Xmas.Trax w Alban Darche :"my Xmas traX"

marjolaine 

Marjolaine REYMOND  

coffret

Coffret Jazz Magazine-Jazzman-Wagram. 5 cd+livret    

BILL-MOBLEY-l-ORCHESTRE-d-AUVERGNE-Black-Elk-s-Dream-Space-

BILL MOBLEY et l’Orchestre d’Auvergne 

   

maalouf-illusions.jpg 

Ibrahim Maalouf « Illusions »

   

the-chamber-jazz-quartet-meets-andre-villeger

THE CHAMBER JAZZ QUINTET MEETS ANDRE VILLEGER 

   

voix-croisees-didier-levallet-quintet

Didier LEVALLET quintet 

   

pascal-niggenkemper-vision-7-L-eb9s1L

Pascal Niggenkemper Vision 7

   

rene-marie-i-wanna-be-evil-with-love-to-ertha-kit

RENEE MARIE

   

leloil.jpg

Christophe Leloil

   

olivier-boge-the-world-begins-today.jpg

Olivier BOGE

   

big 0 Unitrio page2 cover

  ARGENTIERI, BOREY, TISSOT

LINX CHEVALIER

  DAVID CHEVALLIER & DAVID LINX

dupont.hubert_jasmin_w-copie-1.jpg

  HUBERT DUPONT

Tribute-To-Radiohead-Vol2

  AMNESIAC QUARTET

pj5 word w1

  PJ5 : « Word »

morelli

  EMMANUEL BEX / NICO MORELLI

antoine herve 3

  Coffret Les pianistes : La leçon de jazz d’Antoine Hervé

marc cary

  Marc CARY Focus Trio

Tenor Sax - visuel 300 DPI

  Tenor sax legends

shai

  SHAI MAESTRO

cover riomar 400

  NILS WOGRAM

herve.antoine brubeck wide w

  ANTOINE HERVE : « La leçon de jazz : Dave Brubeck »

denis levaillant

  DENIS LEVAILLANT

gillespie koller

  NDR 60 Years jazz Edition

Ahmad-Jamal-page-couv-Saturday

AHMAD JAMAL

ramberto

RAMBERTO CIAMMARUGHI

Liquid-Spirit

GREGORY PORTER : « Liquid Spirit »

laurent coq

Laurent Coq :

« Dialogue »

orioxy

ORIOXY : " The other strangers"

darcy-james-argue-brooklyn-babylon

DARCY JAMES ARGUE ‘s Secret society : « Brooklyn Babylon »

privat

Gregory Privat: « Tales of Cyparis »

schumacher

JAN SCHUMACHER :

 

trotignon

BAPTISTE TROTIGNON & MARK TURNER

bates blaser

MICHAEL BATES & SAMUEL BLASER QUINTET

marguet-christophe-sextet constellation

CHRISTOPHE MARGUET sextet 

charmasson.r-jaume.a-gress-d-rainey.t flybabyfly w

CHARMASSON / GRESS / JAUME / RAINEY 

marre 

MICHEL MARRE 

choros do brazil - oboman aquarela JEAN-LUC FILLON & AQUARELA

Oboman Ithursarry   JEAN-LUC FILLON & DIDIER ITHURSARRY

coverthisisatrioFRANCK VAILLANT

  Massaliajazz  Massaliazz   

  carrothers   BILL CARROTHERS 

  BONACINA   CELINE BONACINA 

  Cecile-McLorin-Salvant--WomanChild  CECIL MC LORIN SALVANT 

  polish jazz quartet 450 POLISH JAZZ QUARTET

  Cover-Galliano Vivaldi

Richard Galliano

  tristan

Tristan Loriaut

  Heliopolis-def

ALEXANDRA GRIMAL

  station-mir-christophe-monniot-932964373 ML

CHRISTOPHE MONNIOT

  craig-taborn-trio-chants CRAIG TABORN

  gabel

DENIS Gäbel

  metheny-tap-zorn-2013

PAT METHENY

  sebtexier SEBASTIEN TEXIER

(S. Chambon)

  sebtexier

SEBASTIEN TEXIER
(Jm Gelin)

 Rémi CHARMASSON quintet -The Wind cries Jimi

REMI CHARMASSON

rusconi-revolution

RUSCONI

cathala

SYLVAIN CATHALA

  camilo MICHEL CAMILO 

 

  pochette-Peirani

  VINCENT PEIRANI 

 

  bigre

  BIGRE ! 

  seguron solo pour trois

 GUILLAUME SEGURON

  windsofchangecover-web-mini DAVID LINX & DIEDERICK WISSELS 

 

  panossian bbang REMI PANOSSIAN 

  patrick-favre-origines PATRICK FAVRE

  covermonk n roll

FRANCESCO BEARZATTI TINISSIMA qtet

  tepfer wendel

BEN WENDEL & DAN TEPFER 

  chausse lajudie

STÉPHANE CHAUSSE & BERTRAND LAJUDIE   

  YounSunNah Lento w001

 

YOUN SUN NAH   

  bow 

TCHANGODEI & Steve LACY & Oliver JOHNSON

   

  charles-lloyd-jason-moran-hagars-song

CHARLES LLYOD & JASON MORAN

   

  antonio sanchez

ANTONIO SANCHEZ

   

  romanonew-blood-plays-the-connection-aldo-romano

Aldo Romano New Blood Quartet

   

 Christophe Dal Sasso - Ressac 

CHRISTOPHE DAL SASSO 

   

  ROY-Guillaume FromScratch w001 Guillaume ROY Alto Solo  

   

  Jan Lundgren - The Man In The Fog JAN LUNDGREN   

  BenGoldberg1

 

Unfold Ordinary Mind - new

  2 petits bijoux du clarinettiste de BEN GOLDBERG

  coffrets perspective VOGUE 2

  Jazz on Vogue

 diego imbert 

  DIEGO IMBERT & MICHEL PEREZ

  Sylvia Howard  SYLVIA HOWARD & The Black label swingtet 

  samythiebault SAMY THIEBAULT 

 

  david enhco DAVID ENHCO

 

 

  chris-potter-the-sirens

CHRIS POTTER 

 

 lesdoigtsdelhomme-copie-1

LES DOIGTS DE L'HOMME 

 

TheDrops Spray w001

THE DROPS

 

ParisJazzUnderground

Paris Jazz Underground

 

Sidony recto recadree

SIDONY BOX

 

pierre-perchaud-waterfalls

PIERRE PERCHAUD : «Waterfalls »

 

paolo-fresu-desertico-20130107074635

PAOLO FRESU Devil Quartet : “DESERTICO”

 

mingus mosaic

CHARLES MINGUS : « The jazz workshop concerts 1964-1965 »

 

NBLIve

NIK BÄRTSCH’s RONIN : « live »

 

loustalot

YOANN LOUSTALOT

 

Bruno Tocanne

BRUNO TOCANNE

 

PIERRICK PEDRON-

PIERRICK PEDRON

 

das kapital loves christmas

DAS KAPITAL LOVE CHRISTMAS

 

Caravaggio

CARAVAGGIO #2


Mouratoglou-Philippe Steady-Rollin-Man w002

PHILIPPE MOURATOGLOU - JEAN-MARC FOLTZ - BRUNO CHEVILLON


fillon

JEAN-LUC FILLON – DIDIER ITHURSARRY :

Samedi 26 juillet 2014 6 26 /07 /Juil /2014 14:50

Plus Loin Music 2014

Thomas Savy ( clb), Michael Felberbaum (g), Pierre de Bethmann (p, fder), Stephane Kerecki (cb), Karl Jannuska (dms)


 Thomas-Savy-Bleu-300x300.jpg

Forcément Thomas Savy, grand amateur de rugby devant l’éternel a dû faire sien cet adage : "on ne change pas une équipe qui gagne".

 

Souvenez vous, il y a quelques années de cela, en 2006 nous nous étions enflammés pour la première édition d’Archipel dans ces colonnes mêmes (THOMAS SAVY: Archipel)

Le clarinettiste remet le couvert aujourd’hui avec la même équipe et surtout un nouvel archipel à découvrir. Un archipel aux couleurs bleutées des notes bleues du blues et d'un jazz aussi bleu que la jazz peut être bleu.

Digne héritier de Jimmy Giuffre parfois, d’Etic Dolphy d’autres fois, Thomas Savy donne le sentiment qu’avec une clarinette basse il parviendrait à jouer seul le son d’un orchestre tout entier. Il passe de la longue phrase mélodique glissante à l’apreté du blues avec une facilité confondante, alliant dans un même mouvement la saleté qui colle aux basques d’un jazz poisseux (Stones, Misterioso) aux élégantes ligne mélodiques ( Archipel, Father bear). C’est que Thomas Savy exprime la synthèse même de ce qu’il est : un musicien aussi classique que jazz. Ou aussi jazz que classique. C’est vous qui voyez. Lorsque l’énergie vient du plus profond  des poumons et du ventre et s’exprime dans des moments où la puissance de ce qui est dit se marie à sa légèreté des notes flottantes, Thomas Savy montre bien qu’il est vraiment l’un des très grands de l’instrument.

Sa complémentarité avec Michael Felberbaum est éclatante et chaque intervention de ce dernier est une sorte d’enluminure, comme le prolongement naturel du discours du clarinettiste, par d’autres moyens.

 L’album est tout simplement beau. Parfois touchant aussi comme sur ce Father Bear comes Home où l’on imagine quelle belle berceuse Thomas Savy doit jouer à ses enfants avant qu’ils ne s’endorment.  Archipel c’est aussi des climats entre chiens et loups qui s’installent parfois (Stones) Et puis il y a derrière Archipel un groupe tout entier qui interagit au quart de tour (écouter O’Mc Henry, thème composé par Karl Jannuska), totalement fusionnel.

Magnifique version aussi de Misterioso où les graves de la clarinette de Thomas Savy offrent une superbe lecture du thème de Monk qui ne dévoile entièrement et pudiquement qu’à la fin de ce long préliminaire.

 

Duke Ellington et Billy Strayhorn disait «  a drum is a woman ». Où l’on découvre ici qu’Archipel n’est pas un ensembe d’îles mais au contraire d ‘ « elles ». Avec cet album Thomas Savy donne à la clarinette basse des allure félines de femmes ensorcelantes, à la fois chanteuses et danseuses lascives, irrésistiblement sensuelles qui nous prennent sournoisement dans leurs filets.

Un acte d’amour en somme.

Jean-Marc Gelin

 

 

 

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Jeudi 24 juillet 2014 4 24 /07 /Juil /2014 09:11

 

joshuaredman trios cover

Nonesuch rcords 2014

 

Joshua Redman (ts, ss), Gregory Hitchinson (dms), Matt Penman (cb) ou Reuben Rodgers (cb)

 

Sur le chemin de votre bel été, vous aurez certainement l’occasion de croiser un festival de jazz. Et dans ce festival vous aurez peut être l’occasion de tomber sur le jour où Joshua Redman se produira sur scène.  Alors, si vous ne connaissez pas l’animal ( et que donc, vous habitiez sur la planète mars durant les 20 dernières années), ce disque est absolument fait pour vous et vous donnera un bel aperçu de ce qui vous attend.

Enregistré en trio pianoless, en live dans deux clubs américains , au Jazz Standard de New York ou au Blues Alley de Washington DC, cet album est la démonstration éclatante du talent fou du saxophoniste. Il sait à peu près tout faire avec son biniou. Il peut vous tuer avec ce son venu de toute sa tradition jazzistique, comme sur Mack The Knife ou Never let me go. Ce son qui vient de tous les grands ténors en passant par Rollins bien sûr mais aussi Coleman Hawkins qui, on le jurerait, lui fait des clins d’œil de sa tombe. Plus aucun ténor n’ose aujourd’hui jouer avec ce son si grave. Ce son qui se perd un peu aujourd’hui et qui ramène à toute la tradition.

L’ancien maître de L’Elastic Band ( où il faisait le monde plus funky) groove comme un Dieu, se permet des moments de folie douce ( Trinkle, tinkle), se fraye son chemn en mutin de l’improvisation alerte. L’auteur de  James Farm installe une proximité immédiate avec son public avec une belle générosité. Ca sent la chaleur moite et l’odeur un peu acre des verres d’alcools de clubs de jazz. On imagine le public debout, n’y tenant plus.

 

A 45 ans le fils de DeweyRedman est à son zenith et tutoie les étoiles du jazz. Parmi les plus grands ténors actuels. Joshua Redman montre qu’il ne se cantonne pas à ces grandes performances données partout dans le monde et organisées par des tourneurs qui lui font remplir des salles énormes mais qu’il reste aussi un jazzman de club, celui qui sait mettre le feu avec ses acolytes complices et tout aussi coupables.

 

Si vous l’avez loupé dans le début de l’été, Redman vous donne une autre chance

-       samedi 27 juillet en clôture du festival du Parc Floral à Paris

-       à Vannes le 29 juillet

-       à Jazz à la Villette le 9 septembre

 

 

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Vendredi 18 juillet 2014 5 18 /07 /Juil /2014 08:27

 

Jazz à Radio France : déjà plus de 4000 signatures pour la pétition

Lancée voici une semaine par le pianiste Guillaume de Chassy, et un prestigieux comité de musiciens dont les membres d’honneur sont Martial Solal et Francis Marmande, la lettre-pétition adressée aux autorités de Radio France et de l’Etat (ministère de la Culture, Elysée) pour le maintien du Bureau du jazz de Radio France a déjà recueilli plus de quatre mille signatures. Des musiciens de toutes nationalités, des organisateurs de festivals, des patrons de clubs, des responsables de maisons de disque ont signé ce texte qui a été relayé par de nombreux médias spécialisés et également généralistes, témoignant de la vive émotion suscitée par la coupe claire décidée par Radio France pour la diffusion du jazz. A la mi-journée le  16 juillet, ils étaient déjà 4071 à avoir manifesté leur engagement.

Une telle mobilisation n’a pas été sans provoquer un certain étonnement, teinté d’agacement, chez certains responsables de la radio publique. Jean-Pierre Rousseau, le nouveau directeur de la musique à Radio France s’est défendu sur son blog dans un article consacré au festival d’Aix en Provence où la ministre de la culture, Aurélie Filippetti a jeudi dernier évoqué la programmation musicale de Radio-France.

Nous citons les propos de M. Rousseau : « Il y a eu de l’émoi sur les réseaux sociaux, comme toujours en France, sur la base de rumeurs, de suppositions, certains ont lancé des pétitions pour protester contre quelque chose qui n’a pas eu lieu et qui n’aura pas lieu…La ministre, que j’ai complètement rassurée, me prenant à témoin, réaffirme : "L’exposition des musiques de création et du jazz est intangible pour le ministère. Ces musiques doivent avoir toute leur place et je ne doute pas qu’elles l’auront". » (fin de citation).

Il reste que le responsable du Bureau du Jazz, Xavier Prévost, a témoigné la semaine passée que son contrat pour son émission "Le bleu, la nuit….", sur France Musique, ne serait pas renouvelé (ainsi que lui a indiqué le 26 juin la nouvelle directrice de France Musique, Marie-Pierre de Surville); et que son autre contrat, celui du bureau du jazz de Radio France, ne serait pas davantage reconduit (comme l’en a informé Jean-Pierre Rousseau le 3 juillet).

Pour l’instant, les initiateurs de la lettre-pétition souhaitent ardemment rencontrer les responsables de Radio-France pour obtenir des éclaircissements sur ce dossier et des garanties sur la place du jazz dans les programmes et le maintien du Bureau du Jazz, qui contribue à la création et à la diffusion du jazz par l’organisation de concerts à la Maison de la Radio. Une trentaine d'orchestres s'y produisent chaque année, et la retransmission des concerts sur les antennes de la radio publique, et également sur le réseau des radios partenaires (UER en Europe, NHK au Japon, NPR aux USA) participe largement au rayonnement de la scène hexagonale.

Les analystes de la jazzosphère se plaisent aujourd’hui à rappeler que voici deux ans, la toute jeune ministre de la culture avait choisi de consacrer une de ses premières sorties dans le milieu du spectacle vivant au festival de Marciac…. Qui avait également reçu la visite du président François Hollande…C’était en août 2012.

 Jean-Louis Lemarchand

 

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Jeudi 17 juillet 2014 4 17 /07 /Juil /2014 07:58

du 10 juillet au 15 septembre

 

GALERIE ARGENTIC

7 rue Taylor

75010

peres.jpg

 

Martial Peres, vous ne le voyez pas mais à chaque concert on peut percevoir son crâne dégarni au premier rang, disparaître sous une forêt d'appareils photos.

Martial photographie depuis des années les plus grandes stars du jazz en noir et blanc, en argentique. On sait notamment la passion qu'il porte aux jazz woman dont il livre des clichés rares. Ces dames doivent finir par le savoir tant elles semblent bien le lui rendre.

 

L'occasion, durant une de vos ballades estivales dans Paris d'aller voir cette belle exposition. Touchante.

 

A ne pas manquer

 

expo peres

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Lundi 14 juillet 2014 1 14 /07 /Juil /2014 10:43

Quelle soirée, mazette ! Mon garçon, si tu avais réservé ta soirée depuis longtemps pour assister à l'improbable victoire de la France en finale de la coupe du Monde, saches que tu as loupé quelque chose de terrible hier soir.
Cela a d'abord commencé par l'attaque du Fort par une armée en marche, une batucada qui venait prendre la place dans un déluge de tambours hypnotiques. Ca déjà, t'as loupé.
Mais le pire c'est qu'ils furent contraints de battre en retraite par trois généraux : Batiste Trotignon (Enôorme hier soir) et Thomas Bramerie menés à la baguette par le généralissime Aldo Romano. Pendant que tu attendais, devant ta télé un but qui n'arrivait décidément pas, nous assistions quant à nous à l'émergence d'un power trio inspiré, dévalant le bop sous les doigts d'un Batiste Trotignon inspiré ou encore une magnifique valse jazz ( Il Camino) jouée avec la générosité des vainqueurs.
Mais, justement puisque l'on parle de générosité, figures toi que les renforts ne tardèrent pas à arriver. Je dis bien LES renforts puisqu'arriva alors, avec perte et fracas MONICA PASSOS, balayant la scène de toute sa présence et de toute sa liberté. Et Monica envoute Porquerolles, rit avec le public, harangue le peuple de gauche, milite et chante, cite Aristote et St Augustin, fait pleurer l'assistance lorsqu'elle chante du Gismonti. Mon garçon, ton but libérateur tardait encore à venir que Monica elle, délivrait la terre entière, faisait la paix avec les guerriers aux tambours, les faisaient monter sur scène pour faire danser le monde. Alors que toi ce soir tu voyais sur ton écran Angela gagner sa minuscule petite guerre, Monica elle sur la scène de Porquerolles réconciliait le monde de toute son humanité. De toute sa générosité.

Jean-Marc Gelin

 

 

Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires

recevoir les dnj

Chercher dans les DNJ

Pages

la galaxie DNJ

logo-timekiwi.jpg icon-twitter.png facebook-logo.png
logo-G-.jpg logo-pearltrees.png logo-netvibes

Nous contacter

--- Envoyez-nous vos disques et maquettes ---

Jean-Marc Gelin

91 rue Villiers de l'Isle Adam

75020 Paris

@: jmgelin AT free.fr

Qui sommes nous?

  JEAN-MARC GELIN 

jmg.jpg

 

SOPHIE CHAMBON

Mariage RJM 06 09 148

  

 

YAEL ANGEL

yaël dnj

 

TRISTAN LORIAUT

tristan.JPG

 

Jérôme Gransac

Mon-avatar

  JEAN-LOUIS LEMARCHAND

 

LEMARCHAND-Jean-Louis-10

 

 

 

 



 

 


 

 

 

 

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés