Les Dernières Nouvelles du Jazz


Mercredi 19 octobre 2011 3 19 /10 /Oct /2011 08:03

Ajmi series 2011

Sylvia VERSINI-CAMPINCHI (compos, adaptations, arrangements, direction, piano, claviers); Emil SPANYI (p, kyb), Joe QUITZKE (dm), Éric SURMENIAN (cb, b), David LEWIS (tp, fch), Daniel ZIMMERMANN (tb), Lionel SEGUI (tuba), Hugues MAYOT (saxophone ténor, clarinette), Ganesh GEYMEIER (saxophones soprano, ténor) - Invité : François JEANNEAU  (flûte, saxophone soprano)

  versini-mary-lou.jpg “With Mary Lou with my heart ». Le titre n'est pas une figure de style. Car c'est en effet  d'une vraie histoire d'amour qu'il s'agit. Sylvia Versini a depuis longtemps déclaré sa flamme pour la pianiste et compositrice d'Atlanta. Au point d'en avoir fait l'axe de sa candidature à l'ONJ il y a quelques années. Au point aussi que Jean-Paul Ricard en faisait celui de ses liners notes lorsque notre compositrice publia "Broken Heart" sur le même label en 2006. Au point aussi que Sylvia s'en alla traverser l'Atlantique il y a quelques temps pour mener un travail de recherche poussé sur les terres de la compositrice américaine, à la recherche de pépites, d’inédits et surtout du coeur de l'âme de Mary Lou Williams.

On aurait pu alors craindre que Sylvia Versini qui a tant donné pour ce projet, n'en perde un peu de distance. Et c'est tout justement tout le contraire qu'elle nous propose. La démonstration apportée par Sylvia Versini sur la formidable modernité de la pianiste, est ici éclatante. Il y a bien sûr la modernité d’hier, lorsque celle-ci apportait ses compositions à Duke Ellington. Mais ce que démontre par la lecture très personnelle de Sylvia, ses arrangements, sa compréhension du texte et du contexte c’est aussi la modernité d’aujourd’hui.

Il faut reprendre l'original de Walkin ans Swingin, fameux thème Ellingtonien composé par Mary Lou Williams pour voir comment Sylvia Versini se l'approprie, laissant la place aux soufflants ( seul comme dans cette introduction) ou portés par la dynamique de ce formidable tentet. Un autre chemin du swing. Jamais de paraphrase chez Sylvia Versini ( ou alors juste un clin d'œil comme sur New Musical Express), mais toujours une relecture à l'aune de sa propre modernité.

Mais c'est surtout lorsqu'elle s'aventure sur les terres de « The Zodiac Suite », album génial de Mary Lou Williams (1945) qu'il faut écouter et dont il faut reconnaître qu'il avait alors 10 longueurs d'avance à l’époque, que Sylvia Versini y trouve la matière d'un contexte harmonique aussi complexe qu'évolutif ( Taurusou Capricorne)

Sylvia Versini, évitant comme on l'a dit, toute paraphrase intègre aussi, comme de belles incises des morceaux de sa propre composition qu'elle dédie à MLW.

La musique de Sylvia Versini est vivante. Elle embrase tout le jazz dans un même mouvement où certains reconnaîtrons ses dévotions au Duke, à Mingus ou même , ce que j’ai cru déceler, à Weather report pour donner dans le plus contemporain. Les thèmes évoluent, jamais linéaires, créent des mouvements, des césures, partent sur une intention pour revenir ensuite à l’idée première. Le sens du swing, cette essence du jazz, n’est jamais étranger à la compositrice comme dans ce Clifford, thème de Versini au groove presque funky.  Musique vivante !

Un peu comme si elle avait pu conquérir tous ses musiciens dans cet ambitieux projet, ceux-ci font littéralement corps avec lui. Ça joue terrible. On ne se lasse pas des trouvailles du jeu d'Emil Spanyi qui trouve en Sylvia Versini aux claviers, une compagne de jeu et de jeux. On y découvre quelques jeunes talents comme cette belle clarinette de Hugues Mayot ou encore la trompette de David Lewis ou encore le ténor de Ganesh Geymeier.


Sylvia Versini, on le notait déjà sur Broken Heart, a cette façon de faire sonner son tentet comme un véritable big band. Le souffle qu’elle donne à cette musique est ample. C'est à la fois beau et émouvant, ça swing beaucoup et ça nous ramène finalement à une sorte de vérité du jazz.

Jean-Marc Gelin

 

 

 

Voir les 0 commentaires
Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Recevoir les dnj

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés